Le programme Via Sicura

Inauguré en Suisse, le programme Via Sicura est une initiative globale et avant-gardiste initiée dans le cadre de la Loi fédérale sur la circulation routière (LCR). Mis en œuvre par l’Office fédéral des routes (OFROU) avec l’appui constant du gouvernement suisse et en concertation avec diverses entités cantonales, municipales et organisations dédiées à la sécurité routière.

La genèse de Via Sicura découle d’une inquiétude croissante face à la fréquence des accidents routiers, des blessures sévères et des décès en Suisse. Bien que le bilan de la sécurité routière soit l’un des meilleurs en Europe, les statistiques indiquaient une stagnation, voire une petite hausse dans certains types d’accidents. Ceci a mené à une réalisation que des mesures renouvelées étaient nécessaires pour préserver et améliorer la sécurité routière.

Initié en 2013, Via Sicura est un bouquet de dispositions législatives, éducatives et technologiques conçu pour diminuer considérablement le taux d’accidents mortels et graves sur les voies suisses. Le programme s’est basé sur une analyse minutieuse des causes et des éléments favorisant les accidents routiers en Suisse, visant à traiter ces problématiques de manière intégrée et harmonisée.

La philosophie de Via Sicura est ancrée dans la croyance que la sécurité routière dépasse les frontières de la réglementation et de l’enforcement, nécessitant une démarche multi-angle. Le programme souligne que la charge de la sécurité routière est répartie entre les automobilistes, les gouvernants, les urbanistes et les ingénieurs, visant à instaurer une culture de sécurité routière qui mobilise toutes les parties impliquées.

Objectifs et principes de Via Sicura

Le programme Via Sicura s’est propulsé avec la mission audacieuse de révolutionner la sécurité routière en Suisse. Son déploiement a été orchestré autour de plusieurs principes et objectifs fondamentaux, expliqués ci-après.

Un des objectifs majeurs de Via Sicura est la diminution radicale du nombre de victimes et de blessés graves sur les routes suisses. Bien que la Suisse ait toujours affiché un bon bilan en sécurité routière, le gouvernement aspire à aller encore plus loin en diminuant les incidents et les fatalités. Le programme vise particulièrement les accidents engendrés par la sur-vitesse, la conduite sous influence et autres conduites à risque au volant.

L’épicentre de Via Sicura est l’optimisation et l’expansion de la législation existante. La Loi sur la circulation routière (LCR) a été révisée pour durcir les sanctions contre les violations graves et pour instaurer de nouvelles mesures de sécurité. Cela comprend des sanctions plus rigoureuses pour la conduite sous influence, des limitations de vitesse plus strictes dans des zones spécifiques, et une responsabilité accrue pour les conducteurs professionnels.

Le troisième pilier de Via Sicura concerne l’innovation dans les technologies du trafic et l’amélioration des infrastructures routières. Cela englobe l’implémentation de systèmes sophistiqués de gestion du trafic, l’usage de technologie pour modérer la vitesse et le comportement au volant, et des investissements dans les infrastructures routières afin de rendre les routes et carrefours plus sûrs. Le programme favorise aussi la collaboration entre les fabricants de véhicules, les entités régulatrices et les experts de la sécurité pour intégrer les technologies de pointe dans les nouveaux véhicules.

Finalement, Via Sicura accentue l’éducation et la sensibilisation. Reconnaissant que la sécurité routière ne peut être garantie par la législation et la technologie uniquement, le programme initie des campagnes de sensibilisation à grande échelle pour informer la populace des risques liés à une conduite négligente et de l’importance de la sécurité routière. Il ne s’agit pas uniquement de sanctionner les conducteurs pour une conduite périlleuse, mais également de les éduquer sur les dangers et les répercussions de leurs actes. Le programme élabore des campagnes de sensibilisation visant à inculquer une culture de sécurité routière et une conscience du rôle que chaque conducteur joue dans l’établissement d’un environnement routier sûr. Via Sicura intensifie également les programmes d’éducation pour les conducteurs novices, introduisant des formations obligatoires plus rigoureuses, et encourageant des formations continues pour les conducteurs chevronnés.

Mesures clés de Via Sicura

Via Sicura a mis en place un éventail complet de mesures destinées à bonifier la sécurité routière en Suisse. Ces mesures touchent plusieurs sphères, chacune contribuant à une dimension différente de la sécurité routière.

Pour débuter, Via Sicura a établi des sanctions plus lourdes pour les violations graves telles que la conduite sous influence, la sur-vitesse et la conduite imprudente. Cela inclut non seulement une augmentation des amendes mais aussi l’imposition de peines d’emprisonnement pour les récidivistes et ceux commettant des infractions extrêmement graves. En amplifiant les répercussions pour ces comportements dangereux, l’objectif est de décourager les conducteurs de s’engager dans des conduites risquées qui mettent en péril la vie d’autrui.

En outre, le programme a facilité la révocation rapide des permis de conduire en cas de conduite dangereuse. La suspension du permis peut désormais être imposée plus promptement et dans un plus grand nombre de cas, avec des dispositifs en place pour garantir que les conducteurs dangereux soient retirés des routes sans délai.

La sécurité des zones à risque a également été abordée de front. Des investissements substantiels ont été réalisés pour améliorer l’infrastructure routière dans ces zones, rendant les routes plus sûres et réduisant ainsi le potentiel d’accidents. Cela englobe des mesures telles que l’amélioration de l’éclairage routier, l’installation de barrières de sécurité et la mise en place de zones à vitesse limitée.

Par ailleurs, Via Sicura promeut une plus grande coordination entre les autorités cantonales et municipales pour garantir une mise en œuvre cohérente des initiatives de sécurité routière. Cela comprend la mise en place de forums de discussion et de groupes de travail pour échanger des informations et des idées sur les meilleures pratiques en matière de sécurité routière.

Pour compléter ce tableau, Via Sicura a inauguré des campagnes de sensibilisation innovantes pour éduquer le public sur les dangers de la conduite imprudente et les mesures qu’ils peuvent prendre pour prévenir les accidents. Ces campagnes utilisent une gamme de médias, y compris les médias sociaux, pour atteindre un large public et promouvoir une culture de sécurité routière respectueuse et responsable.

Via Sicura: plus qu’un simple programme gouvernemental

Via Sicura est plus qu’un simple programme gouvernemental; c’est une révolution dans la perception et la gestion de la sécurité routière en Suisse. Avec son approche intégrée et multifacette, Via Sicura aspire à créer un environnement routier où la sécurité est la priorité absolue, un environnement où chaque conducteur est conscient de son rôle dans la préservation de la vie et de la sécurité de tous sur les routes.

Avec un bilan positif et des statistiques encourageantes sur la réduction des accidents et des blessures graves sur les routes suisses depuis son inauguration, Via Sicura se positionne comme un modèle de succès, une initiative qui pourrait inspirer d’autres pays à suivre le même chemin dans la quête d’un trafic routier plus sûr et plus responsable.

En embrassant une philosophie de sécurité routière qui va au-delà des sanctions et des infrastructures, et qui englobe l’éducation, la sensibilisation et la coopération entre tous les acteurs concernés, Via Sicura est non seulement un programme de sécurité routière, mais une véritable mission pour sauver des vies et préserver le bien-être de tous sur les routes suisses.

Une première consultation

de 60 min à CHF 220.-

Faites le point de votre situation avec un avocat spécialisé.

Vous souhaitez uniquement un rendez-vous pour poser quelques questions ?
Vous n’êtes pas sûr de souhaiter sur des démarches à entreprendre ?
Votre situation n’est pas claire ?

Optez pour une première consultation avec un avocat.

Vous déciderez ensuite si vous souhaitez poursuivre les démarches et nos avocats vous donneront le coût de la procédure en fonction de votre cas.

Besoin d'un avocat à Genève ?

Prenez RDV dès maintenant

en appelant notre secrétariat ou en remplissant le formulaire ci-dessous. 

+41 22 348 32 47